Bienvenue

Pratiquement toutes les photos de mes randos ont été basculées sous forme de diaporamas sur Youtube, certaines restent encore sous forme de galeries, tant que ça marchera comme ça, elles y resteront.

- Internet Explorer peut bloquer sur certains sites d'hébergements des photos. Utiliser de préférence Firefox ou autres navigateurs.

- les sites d'hébergement de photos ne sont pas toujours au mieux de leur forme, prenez le temps. Je ne suis pas responsable de leur comportement parfois bizarre et erratique en mode diaporama !!

Merci de votre compréhension.


à noter: le petit dejeuner est obligatoire en chambre d'hotes decret num 2007-1173 du 03/08 relatif aux chambres d'hotes, pour moi c'est de la vente forcee
attention ne s'applique pas aux hotels

Traversée du Jura


La Grande Traversée du Jura









Départ de Montbeliard pour Culoz, malheureusement, je serai obligé de m'arrêter à Lelex pour cause mécanique, la cheville droite a commencée à me faire mal vers la moitié du parcours, j'ai voulu forcé pour aller le plus loin possible,mais j'ai du abandonner, dommage, une très belle rando, des problèmes d'hebergements, à un point, que ça en devenait lassant. N'ayant rien réservé à l'avance, c'est un stress permanent pour savoir ou dormir le soir. Encore pire que dans les vosges et c'est pas peu dire !!
à noter: que la GTJ part de Mandeure (sous Montbeliard), et va jusqu'à Culoz

C'est une rando que j'ai appréciée pour ses paysages, du relief, mais ça reste à portée de tout le monde, mais alors, les hébergements, pourtant figurant sur la brochure délivrée par l'association de la GTJ, et sur le topoguide dernière édition,  Y a du boulot pour rendre cette rando attractive, maintenant, si vous bivouaquez, pas de problème, a part l'absence de commerces et les points d'eau . Mais ça, c'est toute la France qui est malades, vu les charges exorbitantes, y a plus rien qui peut tenir dans les campagnes.

Certains hébergements jouent le jeu en pratiquant des prix tout à fait convenables, ouverts toute l'année, alors que d'autres coulent tout par des prix exorbitants, refus des personnes seules, etc ...

Et puis, ne pas avoir peur des vaches, vous allez traverser des patures, quelques fois, les vaches vous suivent, mais rien d'inquiétant, en principe, à part la période ou elles ont leurs veaux, et allaitantes, il n'y a pas de problème.  Enfin, depuis le temps que je marche, en respectant le contournement en périodes "chaudes" , et éviter de passer près des veaux,  je n'ai jamais eu de problème. même en Auvergne, vous passez près de taureau, si ils sont en chaleur, faut faire gaffe, mais autrement, vous les contournez sans mouvements brusques, en les surveillant du coin de l'oeil, et là encore, je n'ai jamais eu de problème. En cas de doute, ou si vous êtes un peu stressé, restez le long des clotures, prêts à vous rouler dessous pour évacuer en urgence après avoir largué votre sac à dos pour les occuper.  mais attention, je ne veux aucunement dire que ce que je pratique est correct, je refuse toute responsabilité au cas ou il vous arriverait quelque chose, c'est à chacun d'évaluer la situation et faire son choix, vous êtes randonneur responsable ou pas :-)

Pour cette rando, ou j'ai du modifier plus d'une fois mes étapes, je ne vous donnerai pas les km, mes calculs d'après le site sitytrail,  étant  de ce fait complètement erronés

ATTENTION: suivant votre opérateur, pour moi Bouygues, à certains endroits vous êtes automatiquement basculé sur un opérateur suisse, et ce semble t'il jusqu'en 2018 d'après des locaux, et à l'arrivée, ça fait mal !!!!!!!

Prenez le temps d'appeler les hébergements ou vous comptez aller par précaution, fermés ouverts, disparus, et vérifiez bien les emplacements, par rapport au GR !!
Si vous commandez votre doc et topoguide à l'association de la GTJ, voir sur internet, vous recevrez le passeport de la grande traversée à faire tamponner , vous savez, le genre truc comme la credential sur les chemins de st jacques

autre remarque, dans certaine pâtures dans les hauteurs, par temps de brouillard, le marquage n'est pas vraiment tip top, ça manque un peu de balises!

allez, on y va , let's go !


jour 01 le mercredi 07/09/2016 de  Montbéliard à Pont de Roide


temps superbe jusqu'à 34° au soleil? jusqu'à Mandeure, aucun intérêt, je sais pas si j'ai pris la bonne option pour rejoindre Mandeure, j'ai du rajouter des km en passant par Vaujeucourt pour arriver à franchir l'autoroute, le passage qui sur la carte m'était apparu franchissable, en fait ne l'est pas, c'est grillagé partout! Ensuite ça ira mieux, chemin forestier et belvédère de Mandeure, suerbe vue sur le Doubs en bas des falaises. Petit chemin forestier et descente vers Pont de Roide
    - maison pour tous ouvertet tte l'année 20 places 2 dortoirs, 10,50 euros la nuité
      16 - rue du général  Herr 25150 Pont de Roide       cuisine très bien équipée et course à 150 m
      tél: 03 81 99 33 99
    Note: les placards sont pleins de bouffe laissée par des lendemains de fête ou autres touristes et la dame me dira de me servir copieusement autrement ça va être perdu !!


jour 02 le jeudi 08/09/2016 de  Pont à St Hippolyte


toujours de fortes chaleurs, longue montée dans les bois épais  par un chemin pratiquement impraticable, envahi par la végétation, pas un souffle d'air, quelques portions peu entretenues, panneaux de prévention pour la présence de tiques, mais le jura comme les vosges en sont envahies! Après la montée, le reste de l'étape est cool, une étape d'une certaine émotion, passe le long de fortifications, le fort des Roches, impressionnant avec toutes ses galeries, , puis la tour carrée de Lomont et la stèle du souvenir. De durs combats ont eu lieu sur ce site, Ce soir je dormirai au camping
    - camping des grands champs,
      tél: 04 73 19 11 11 mais préférable de passer par l'O.T  tél: 03 81 96 58 00
      ne figure pas sur les guides, m'a été signalé par l'office de tourisme, le seul hôtel  sur les guides         coute la peau des bonbons, le camping n'étant pas ouvert toute l'année, renseignez vous avant. Situé en plein sur le GR, pour faire des courses, faire le détour par le village St hypolite , supérette
      donc petit chalet avec coin cuisine, douche sanitaire du camping, 30 euros la nuité seule


jour 03 le vendredi 09/09/2016 de  St Hippolyte à fessevilers


départ à la fraiche, mais déjà au bout d'une 1/2heure, fait très chaud ! Surtout que ça monte lentement mais surement et ça toute la matinée, Traversées de patures, les vaches me regardent comme elles regarderaient passer le train :-) .beuh non ! ce n'est que moi !! Quelques beaux points de vue. Vers 14h quelques nuages viendront troubler cette belle toile bleue, Un peu de goudron, puis descente légère et petite remontée pour arriver au :   
    - gite étape communal ,  très bien, 26 places 2 dortoirs coin cuisine tte l'année sur réservation
      2 rue de l'église 25470 fessevillers
      9 euros la nuité
      tél: 03 81 44 40 35  
    note: pas de bar, épicerie, rien, mais la dame qui tient ce gîte depuis 30 ans, peut vous vendre de quoi vous dépanner, attention, à signaler que  l'argent de vos courses va à la mairie, pas à elle. Donc n'allez pas l'incendier pour les prix, d'ailleurs raisonnables.   


jour 04 le samedi 10/09/2016 de Fessevillers à Bois de la Biche



A l'origine, je devais m'arrêter au gîte du Vaudey, sauf, que, il est fermé depuis un an !!! signalé nulle part, toujours sur les guides ? premier problème dès le 4 ème jour!!    vais donc poursuivre plus loin jusqu'au Bois de la Biche, quelques Km en plus !
Et que demain je vais devoir refaire à l'envers pour descendre les fameuses échelles de la mort et poursuivre le GR
Toujours cette chaleur suffocante, pas d'air, surtout en forêt, Passage dans un lieu de parfaite sérénité, à Urvière, petite chapelle de 1636, cadre superbe, lieu propice de méditation et de recueillement, j'y ferai une halte d'une bonne 1/2 heure, puis  Longue descente vers Goumois, Il vous suffira de traverser le pont pour porter vos lingôts en suisse, de l'autre côté du Doubs, le poste de douane côté français est abandonné, de l'autre, sais pô, j'y suis pas allé, j'avais oublié mes lingots, quel c.n ! encore de quoi faire des logements sociaux! Après, longue balade au fond des gorges du Doubs, attention, des panneaux vous préviennent de possibilité de crues, sauf que quand vous arriverez au panneau, vous avez déjà marché au moins 3/4 d'heure, c'est fin ! heureusement, vu la sècheresse, je ne risque pas d'avoir à faire demi-tour ! du fait de la fermeture du gîte du Vaudey, j'arriverai par le haut des fameuses échelles de la mort, ce sera pour demain, je dois poursuivre jusqu'au bois de la Biche après une longue montée, ce soir, je suis crevé, étape dure pour moi, 
    un seul hotel (hotel le bois de la Biche) de quelques chambres au bois de la biche, ce soir complet, heureusement, il y a une chambre d'hôtes à 200m, qui aura une place, par contre chère soirée
    - chambre d'hôte chez  Mme Marcel POIX
      tél: 03 81 44 07 01
      51 euros la nuité avec ptt déj, + repas au restau de l'hotel 43 euros, et oui, c'est très cher, mais rien d'autre pour manger , bon j'ai pris du vin, mais quand même ! juste un plat et un dessert, même pas d'entrée, mais je vais avoir d'autres surprises comme ça!


jour 05 le dimanche 11/09/2016 de Bois de la Biche  à Lessus



La encore, j'ai du modifier la fin de l'étape prévue au Bardou, mais là, encore, ce gîte est signalé sur les guides, après appel pour réserver, mais ces gens ne reçoivent pas les individuels !!!! sans doute qu'ils gagnent trop d'argent ! j'en deviens méchant, je sais pas si à l'avenir, je ne vais pas faire une liste de tous ces hébergements qui peuvent se permettrent de refuser des clients et l'adresser aux services fiscaux,  alors que ça se plaint sans arrêt de saisons médiocres !
ce matin, ça caille, suis plein de courage, je décide donc de revenir les quelques km supplémentaires d'hier pour aller quand même descendre les fameuses échelles de la mort, qui n'ont rien à voir avec la mort, autrefois, en bois, certainement, mais plus maintenant, ce sont des escaliers métalliques! il semble en fait que d'après un panneau, ça s'appelle de la mort parce qu'au fond des gorges quand le vent souffre très fort, ça ressemble a des hurlements lugubres. Pour ma part, je n'y entendrai que le bruit d'une trompe d'alpage, en descendant, j'ai croisé un souffleur qui lui montait avec son instrument en kit, et oui, ça se démonte ce  long tuyau, et  devait jouer pour animer  un trail. Dans le fond des gorges je ne vais pas l'entendre longtemps ! à noter qu'a quelques pas après le parking en bas, il y a un abri chapelle, sans aucun confort, mais assez propre qui peut servir pour dormir. enfin si vous avez votre bivouac . par contre, pour l'eau, à part celle du Doubs, mais je ne m'y engagerai pas sans la bouillir ou sans cachet. Ensuite, parcours le long du Doubs, assez casse jambes, racines, rocailles, montées, descentes, etc ... c'est d'ailleurs là, que je pense que ma cheville droite n'a pas aimé . Puis barrage du Refrain, énorme étendue d'eau, dommage envahie par des algues vertes et jaunes, peu appétissant, Plus loin , encore une échelle, mais celle là, vraiment une échelle avec des barreaux, en métal, bien verticale de quelques mètres. passage aux Rasses, hôtel auberge, évidement fermé, moi qui croyais pouvoir boire un coup, de l'autre côté, mais un détour trop long, un établissement suisse, bondé de monde, cherchez l'erreur ? , passage ensuite près de l'usine électrique dont j'ai bouffé le nom, le chemin n'est pas toujours agréable, monotone dans les bois, de temps en temps, on aperçoit le Doubs et ses grandes falaises, des orties, au moins, les piqures vous réveillent, un écurueil, des martin pêcheur, poissons en surface siestant au soleil, et autres randonneurs du dimanche. Et enfin, une grosse montée pour rejoindre Villebasse et finalement Lessus par la route goudronnée
    - A Lessus, je serai accueilli au Gite de la ferme de  la découverte, pratiquement  tout neuf, splendide, le proprio   m'y accueillera pour me   dépanner, c'est un gîte de groupe, et il fera exception, le fera t'il encore ?
      1/2 pension, très bien, 60 euros repas avec la famille, sympa
      tél: 03 81 43 77 03 ou 06 77 55 99 33


jour 06 le lundi 12/09/2016 de Lessus  à Villers le lac



Toujours chaud malgré un ciel un peu couvert. Je regagne le Doubs et sa vallée en passant par le Pissoux, pour atteindre une série d'escaliers fastoches, puis le barrage du Chatelot. Et de là, jusqu'au saut du Doubs, c'est un enchantement, grandiose, un chemin impeccable, que du bonheur, Ce sera aussi une rencontre très sympa avec un autre randonneur, son âne, et son chien et ses petites sacoches. on va discuter une heure évoquant les divers chemins que l'on avait sillonnés . d'autres randonneurs, mais ceux là à la journée. Pus le saut du Doubs, enfin, sauf que là, le pôvre, il saute plus grand chose, à sec, le pépère, les rochers sont recouverts d'algues crevées noires, ça sent pas spécialement bon, mais alors pas une goutte d'eau, et puis un monde dingue, lieu très touristique. les péquins arrivent en bus ou par bateaux mouches, avec la musique et les flonflons. Quelques centaines de mètres après, au détour d'un virage, des cabanes de souvenirs, en veux tu en voilà. dommage !Certes, vous allez pouvoir vous mouiller la glotte, En temps normal, c'est à dire avec de l'eau, les bateaux viennent direct de Villers, mais là, ils s'arrêtent et partent bien avant. D'ailleurs, soyez moins bête que moi, je ne supporte pas de prendre autre chose que mes godasses quand je marche, alors que là, j'ai regretté après, vu que le chemin passe sur le goudron et qu'on  n'aperçoit pratiquement rien de la vallée du Doubs, alors qu'en bateau, nonobstant les flonflons et la foule, ça devait être grandiose, cette traversée entre les grandes falaises!  en plus ça vous évitera les 6 derniers km sur que du goudron!  mais vous ferez comme vous voudrez, je vous ai prévenu ! Des randonneurs croisés le matin m'ont dit avoir vu des chamois peu farouches sur cette étape, mais que nenni, j'en verrai aucun. par contre, aperçu de toute la faune qui vit au bord de l'eau. Du héron au sous marin russe, il y a de tout. Au dire de certaines personnes locales, il y aurait un village immergé au fond de la retenue du chatelot, parait il qu'une année de grande sècheresse, le clocher pointait hors de l'eau, mais là, malgré le manque évident d'eau, rien vu non plus . ET donc ce soir
    - Gites d'étape le Clos Rondot tte l'année cuisine 14 places
      13 rue du Clos Rondot 25130 Villers le Lac  après avoir traversé la rivière 15 euros la nuité
      tel : 06 81 70 51 84
       hotels, restau, pour les  courses, faire le détour à côté de l'église à la supérette, avant de rejoindre le gîte de l'autre côté du fleuve,  y a tout, je vous dis !


jour 07 le mardi 13/09/2016 de Villers à Seignes



L'orage a éclaté cette nuit au loin, il a juste tombé quelques gouttes, mais ce matin, ce sera un léger brouillard qui va se lever très rapidement.  mais ça caille toujours au départ. Et grande chaleur au milieu de journée. Le Doubs est toujours à sec, on le laisse pour grimper solidement jusqu'à la frontière franco/suisse. On prend environ d'après la carte 500m. Pour enquiller le Sentier des Bornes, amusant, un coup, on passe d'un côté du muret, et on repasse de l'autre, de très belles et vieilles bornes en pierre, numérotées et gravées, le trait rouge au dessus matérialise finement la frontière,  vous ouvrent le chemin. C'est un peu con, si une penche de quelques centimètres, ça décalle la frontière :-)) , on risque un conflit sans précédent, alors de grace, ne vous appuyez pas dessus ! Pour cette étape, rien de bien excitant, un peu de goudron, de rares points de vue à travers la forêt, arrivée à Seignes au :
    - gîtes du centre équestres
      très bien, semble récent,  1/2 pension 40 euros, ce qui est tout à fait raisonnable
      tél: 03.81.68.88.91 ou 0 6.86.03.48.18
      aucun commerce sur cette étape, pas même un bar, rien , pas vu non plus de chamois alors qu'on avoisine les  1200m au Nid du Fol


jour 08 le mercredi 14/09/2016 de Seignes à Petits Cernets (suisse)



Ce matin, quelques gouttes encore mais retour rapide du soleil. Il se cachera de temps en temps mais rien de grave. Etape sympa, malgré un peu de goudron et reliefeuse. Ce soir, ce sera donc en Suisse, là encore, ma chère soirée,
    - hotel restau les Cernets (suisse)
      1/2 pension en chambre dortoirs, 70 euros
      le dortoir est en fait une toute petite chambre avec un lit à étage, très bien, les sanitaires sont sur le palier,       mais impeccables aussi et 20 euros de moins qu'en chambre indiv
      ou 1/2 pension en chambre individuelle 90 euros
     compter en plus la bière ou autre que vous prendrez peut-être à l'arrivée
      tel: +41 3 28 66 12 65
      ATTENTION: très peu de places, et  aux dates d'hébergement, ce n'est pas ouvert tous les jours, et vous n'avez pas le choix, rien d'autre, ni commerce,
      je tiens à remercier les proprio qui m'ont rendu un signalé service, je ne peux le décrire içi pour éviter             certaines tentations de gens peu scrupuleux, mais encore un grand merci !


jour 09 le jeudi 15/09/2016 de Cernets à les Granges Bailly



Ben, aujourd'hui, ça va être pluie, mais insuffisant pour remonter le Doubs. bien que toute la journée. arrivée superbe au fort Malher, pas de visites, enclos de grillage, malheureusement, il se dégrade semble t'il assez vite, certaines parties ont été renforcées par des poutrelles en acier, mais ça ne semble pas suffisant.  ça continue à s'ébouler. Et de là, derrière, on aperçoit le formidable et énorme chateau de Joux. pour le reste, forêt, chemins et goudron, mais c'est une belle étape. Et pour l première fois, enfin, des chamois , content le gars!
    - gîte Les Granges Bailly 25300 les Fourgs 1,5 km hors GR
       les proprio sont d'une gentillesse incroyable, mon bouygue à la con ne passant encore pas, ils me prêteront leur  fixe un sacré bout de temps pour trouver un hébergement à Métabief, et c'est d'une propreté, rien à  redire
      1/2 pension 43 euros
      tél: 03 81 69 40 62


jour 10 le vendredi 16/09/2016 de Granges Bailly à Metabief



Départ sous la pluie, mais elle s'arrêtera en fin de matinée. Etape pépére, agréable, rien de spécial. Arrivée a Métabief, ville artificielle de sports hivernaux avec ses ferrailles habituelles sur de telles villes. Et il commence à pleuvoir des trombes d'eau.
sur le guide figure un gîte, Gite "les sapins de l'amitié", pour ma part, je regrette, j'ai été rebouté pour cause de journée de l'association ou il bloque tout le gîte, ils ne peuvent pas faire ça en période de fermeture ! je ne vous donnerai pas leur coordonnées, dans le coup, j'en ai trouvé un autre, et je vous le dis, bien mieux !
50m après de l'autre côté du carrefour, un gîte VTF, rue du village , extraordinaire, piscine, repas pantagruélique, petit déjeuner, un buffet, et croyez moi, vous ne mangerez pas tout ! J'ai eu une chambre individuelle avec sanitaire, vous pouvez y cuisiner si vous le souhaitez, un personnel à votre écoute, le pied
    - 1/2 pension pour tout ça, 55,80 euros avec repas et ptt dej à volonté
     pour appeler, attention, soit après 17 heures au 03 81 49 07 08 et en principe vous tombez sur l'accueil, autrement, il y a un numéro vert payant 0825813123 . vous pouvez aussi ouvrir un compte sur le VTF, pour réservez et payez en même temps


jour 11 le samedi 17/09/2016 de Metabief à Mouthes



ma cheville commence à m'ennuyer sérieux, au début, le matin, ça durait à peine 5 minutes avant de se réchauffer, maintenant c'est une bonne demi-heure. Aujourd'hui, temps pourri de chez pourri, pluie et brouillard épais, grande montée en sortie du village, bonne journée de relief puisqu'on monte jusqu'à  1430m au belvédère des chamois ou il y a une vue splendide, enfin en temps clair, avec aperçu des alpes au loin, sauf que aujourd'hui, verrai rien. Pas de chance, attention, après le belvédère, le chemin longe le vide, a quelques mètres du précipice, mais si vous n'approchez pas du bord, rien de sensationnel, même  avec le vertige vous passerez sans problème. Ensuite traversées d'alpages par le Mont d'Or,  des forêts, tout ç bien sympathique malgré cette météo pourrie. Arrivée par la source du Doubs, elle sort au pied de la falaise, à priori rien de sûr concernant la provenance de l'eau, rien que des hypothèses d'après un panneau indicateur, enfin plutôt informatif. arrivée à Mouthes au :
    - attention le GITE ART ET RANDONNEE n'existe plus, les guides ne sont encore pas à jour, pourtant, ce n'est pas récent,  il s'appelle  maintenant gîte " La Randonnée"
      23 rue de la Varée -25240 Mouthe
      très propre aussi, petit mais bien , nuité et ptt dej (simplissime ) ,  25 euros
      cuisine possible, et deux restau à côté, un fermé à des dates aléatoires, donc ni compter pas trop, par contre, en face,  une très bonne pizzeria
      Tél : 07 88 86 07 00


jour 12 le dimanche 18/09/2016 de Mouthe  à Chapelle des bois



là encore, fin d'étape pas prévue comme ça, et à la chapelle des bois, malgré de nombreuses offres dans les guides, ben, tout est fermé, reste plus qu'un hôtel, même  pas sur le guide, et le coup de bambou encore une fois
Etape banale, sous la pluie, les brouillards et ce toute la journée. forêts, patures, goudron, par deux fois je verrai un chamois, mais sont loin. le premier à 200m continuera imperturbable à machonner son chewing gum, l'air de dire et il n'a pas tort, je suis chez moi, casse toi ! et l'autre, moins timoré me montrera son derrière en détalant par petits sauts, mal élevé ! Aperçu du grand tremplin de saut à ski  aux Chaux Neuves, vachement impressionnant, faut en avoir (heu des skis, bien sûr)  pour se balancer de la haut!  arrivée à la Chapelle des Bois à :
    - Hotel les Bruyères, ne figure pas sur les guides pas plus que sur le dépliant de la GTJ
      1/2 pension sans boisson, 81 euros , ça me trout le c.l pour rester poli
      par contre, la nuit sera tranquille, ma fenêtre donne sur le cimetière de l'autre côté de la rue
      tél: 06 84 20 40 26
tous les autres figurant sur les guides, plusieurs, sont fermés, dont un qui se dit fermé, mais le lendemain en partant et passant devant, la porte était ouverte, encore un qui ne veut pas d'une personne seule, co..ards !!!


jour 13 le lundi 19/09/2016 de La chapelle des bois aux Rousses



Je devais m'arrêter ailleurs, mais la encore pas d'hebergement, j'ai taillé au droit et zapper une étape.
Ouf pas de pluie, mais épais brouillards par moments. Etape sans plus, une violente montée dans la gadoue, c'est comme l'histoire des escargots, mais si, vous savez bien, ils montent deux mètres la nuit et redescendent d'un mètre  le jour, combien de temps mettront ils pour arriver en haut, exactement pareil, vous montez et glisser pour redescendre, heureusement les bâtons ça aide, mais c'est fatigant.  gadoue due aux travaux forestiers, il n'y a pas pire pour dévaster des chemins, les communes devraient les obliger à la remise en état à la fin des travaux. Arrivée à la Roche Bernard, le reste sera facile, un groupe de 4 chamois refusera de discuter avec moi, qu'ils sont mal élevés dans cette région ;-)  .
arrivée aux Rousses d'Amont, couchage au :
    - gite du grand Tetras (au dehors de la ville)
      très bien, 1/2 pension 42 euros sans les boissons, malgré la gentillesse des proprio, j'ai trouvé l'accueil assez froid. De plus, il y avait un groupe de scolaires suisses, très bruyants au repas, on m'a mis à la même table que les surveillants, ils parlaient entre eux, bref, me suis sacrément ennuyé, ne me laissera pas un souvenir impérissable. A noter qu'il s'agit d'un gîte de groupe, mais eux, acceptent les individuels
      tél: 03 84 60 51 13 ou 06 20 96 15 41


jour 14 le mardi 20/09/2016 des Rousses à Lajoux



pas de pluie mais encore de forts brouillards, qui se dissiperont assez vite. Solide montée vers le belvédère Dappes ou vous serez récompensé de vos efforts, . quelques passages superbes dans les alpages, et les sapins avant de descendre vers Lajoux. la encore, chère soirée, dormi à :
      tout est fermé, pas le choix
    - l'hotel de la haute montagne
     62 euros la 1/2 pension sans les boissons, certes très bien, mais .... c'est pas des prix qui vous entrainent à marcher en itinérance, dommage !


jour 15 le mercredi 21/09/2016 de Lajoux au Berbois



Départ avec tendance pluvieuse, malgré des prévisions météo du meilleur aloi, grand soleil, qui disaient, quand arrêteront ils de se planter, je le redis, devraient appeler dans les régions voir ce qui se passe,      étape normale, comme notre président, rien de significatif, à part peut-être le lac de l'Embouteilleux, avant d'arriver à l'Embossieux. Après la ferme aux bisons, si on en voit, des bisons, d'ailleurs, ces animaux étant imprévisibles, il vous est conseillé de ne pas rester près des clotures!   Presque à l'arrivée, je tombe sur des forestiers en plein chantier, le chemin est dans un état, vous dis pas ! ils tirent les troncs pour les empiler, ça vous creuse un chemin, plus leurs tracteurs à pneux énormes, tout ça dans du délavé par la pluie, ça  vous donne les tranchées à Verdun . ce soir ce sera gîte au Berbois ou je vais rencontrer deux randonneuses itinérantes à cheval.
    - gîte le Berbois
      3km après le village La Pesse, ou l'on ne passe d'ailleurs pas
      sur la route de la borne au lion, mais le GR passe à 10m, impossible de le louper, vous apercevrez les yourtes dans la petite descente qui y mène
     1/2 pension obligatoire , y compris ma bière à l'arrivée, avec la boisson au repas, 42 euros, ça réconcilie avec la rando


jour 16 le jeudi 22/09/2016 de Berbois à Lelex   



c'est là ou je vais abandonner, je ne peux plus marcher, depuis maintenant au moins deux jours, ma cheville me fait énormément souffrir, même au bout d'une heure de marche, ça ne se réchauffe plus, suis obligé de marcher en canard, le pied droit tourné vers l'extérieur, du coup, ça me lance dans la cuisse et dans les reins, et en plus, l'après midi, d'après la carte, annonçait une prise de dénivellé positif d'environ 600 m, ce que je n'étais pas en mesure de faire, donc pour une fois abandon, même si ça m'a crevé le coeur, croyez moi .
Dommage cette dernière étape s'annonçait sous le retour du soleil, Etape ordinaire, mais qui sur la fin laissait entrevoir ce qu'aurait du être la suite avec le haut Jura. je ne ferai que l'apercevoir en passant en bas des falaises en bus. Un seul truc me console, au vu des derniers hébergements, pas de gîtes, donc uniquement chambres d'hôtes ou hôtels,  j'aurai au moins économiser une certaine somme.
Par contre, si j'avais su, au niveau des Rousses, comment allait évoluer l'état de ma cheville, j'aurai pris le GR 5, pour arriver à  Nyon, (plus court que d'aller jusqu'à Lelex), traverser le Léman en bateau,  jusqu'à Thonon les bains, comme ça j'aurai pu boucler le côté Est de la France, puisque c'est de là que j'ai fait la grande traversée des Alpes. Mais on peut pas tout savoir ? 

à noter: qu'après Lelex il y a un gîte au Curson, exceptionnellement, cette année il est fermé pour occupation par un berger, donc renseignez vous, l'expérience sera peu-être maintenue l'année prochaine ?





Liste des hébergements foireux,
en ce mois de septembre malgré la présence d'autres randonneurs, si vous voulez y aller, je vous conseille fortement d'appeler avant !!
Je pourrai y ajouter les hébergements à prix prohibitifs, mais vous les trouverez dans le descriptif des étapes, vais donc pas recommencer

- le Gite du Vaudey, fermé définitivement par la mairie
- La Chapelle des bois
    Gîte la maison du montagnon fermé le dimanche soir
    Gite les sabots de vénus , idem (exceptionnel ou pas je sais pas ??)
    hotel les mélèzes, fermeture fin de saison, alors que le lendemain en apssant devant, la porte était ouverte!
- Lajoux
    gîte le pas sage, ne fait plus gîte d'étape
    gite la baumette, fermé jusqu'en décembre
- le manon (septmoncel)
    gîte  la chandoline, fermé
    gîte nature à tret les Crets, fermé pour travaux (depuis 1 an,  lol )
    Hotel restau le Trappeur, soi disant 65 places, mais pas une à mon passage, semble bizarre, rien d'exceptionnel       dans la région , mais bon, ??
- Curson
    gîte occupé par un berger cette année, c'est une expérience, donc à voir l'année prochaine, si reconduit ?

- Metabief
    - gîte les sapins de l'amitié, fermé pour cause de réunion de l'association, juste le jour ou je passe! ,  peuvent       pas faire ça pendant la gande fermeture d'hiver. pourraient au moins gardé 2 ou 3 lits pour les randonneurs de       passage
- Mouthe
    - gîte art et randonnée n'existe plus depuis un certain temps
      voir gîte la randonnée (Mme Poupon) à la même adresse, tél: 07 88 86 07 00















Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.